L’accessibilité dans une maison ou dans un appartement pour une personne âgée ou à mobilité réduite est très importante, et ne doit pas être prise à la légère.

Que vous soyez locataire, ou propriétaire, il est possible de faire des aménagements pour faciliter l'accessibilité.

Attention, cependant, si vous êtes locataire, il y a une réglementation et une marche à suivre. Vous ne pouvez pas entreprendre de gros travaux sans le consentement de votre propriétaire.

L'accessibilité pour une personne à mobilité réduite, consiste à ce que tout le monde puisse circuler librement d’une pièce à une autre. Pouvoir se repérer facilement. Avoir la possibilité d'accéder à toutes les pièces et enfin utiliser tous les équipements communs.

Dans toute la maison :

Évitez les marches au maximum d’une pièce à une autre. Si vous en avez, installez des rampes d’accès pour les fauteuils roulants.

Il en est de même pour l’accès au jardin, un balcon, loggia. Aucun obstacle ne doit s’y trouver afin d’y avoir accès facilement. 

Si vous avez un habitat à étage, pensez à mettre un fauteuil électrique en place. N’oubliez pas d’installer aussi des barres murales afin d’aider à la montée des marches. 

Le saviez-vous ? Les interrupteurs doivent être installés à chaque entrée de pièce et à une hauteur maximale de 130 cm à hauteur du sol.

Installez des volets électriques faciles d'utilisation.

Pensez à installer des portes coulissantes, ou à ouverture vers l'intérieur pour faciliter l’accès aux autres pièces. Retrouvez notre sélection ici http://bois.partedis.com/amenagement-interieur/portes-d-interieur/chassis-coulissant.html

N’oubliez pas de tout ranger à la même place, ne laissez pas d’obstacle pouvant gêner la circulation dans l’habitation.

Dans la cuisine :

C’est l’une des pièces les plus dangereuses pour les personnes à mobilité réduite. Il existe plusieurs façons là aussi pour que la cuisine soit à la fois esthétique, fonctionnelle et adaptée pour tous.

  • Les meubles bas. Évitez les rangements en hauteur au maximum. Pensez à équiper les meubles de tiroirs coulissants. Et renseignez-vous sur les ouvertures électriques.
  • Le plan de travail, l’îlot central peut être, lui aussi motorisé afin qu’il convienne pour une personne debout ou assise.
  • Le four, lave-vaisselle, et lavabo à la portée de tous (attention aux enfants).

Dans la salle de bain :

Seconde pièce importante pour faciliter l’accès aux personnes à mobilités réduites.

Préférez une douche plutôt qu’une baignoire (retrouvez notre article sur la Douche à l’italienne ). Installez là aussi des barres murales afin de faciliter l’entrée et la sortie de la douche. Un siège de bain est idéal aussi.

Pour la partie sanitaires, il existe des WC  surélevés.

Bon courage à vous pour vos travaux, et prenez soin de vous avec nos petits conseils. Et n’oubliez pas de faire une demande d’aide au logement pour handicapé pour vos travaux d’accessibilité.