Vous avez ou allez bientôt équiper votre foyer d’un insert ou d’un poêle à bois ? Dans ce cas, certains accessoires sont utiles voire indispensables. Que ce soit pour lancer un feu de cheminée, retourner les bûches dans l’âtre, les stocker près de votre poêle à bois ou encore nettoyer les cendres, il existe de nombreuses solutions pratiques et design. Faisons le tour des essentiels à retrouver autour du feu…

Les accessoires de cheminée et poêle à bois sont vendus aussi bien dans les enseignes spécialisées que dans les magasins de bricolage, les jardineries ou les grandes surfaces. 

Les plaques de sol et les protections murales

Pour les poêles à bois, mais aussi, pourquoi pas, pour les inserts, les plaques de sol se révèlent plutôt utiles. Il se peut, en effet, que vous soyez obligé d’ouvrir votre poêle à bois afin de raviver le feu avec une bûche ou deux. Le rôle des plaques de sol est donc de protéger le sol des particules incandescentes et, par conséquent, prévenir le risque incendie. En verre ou en acier, elles existent aussi en plusieurs formes.

Les protections murales ont une autre utilité puisqu’elles permettent de réduire la distance obligatoire entre le mur et le poêle à bois. Ainsi, leur rôle est de protéger le mur des surchauffes.

Les serviteurs

Appelés aussi « valets », les serviteurs sont vraiment très pratiques puisqu’ils regroupent des indispensables : la pelle, la balayette, le tisonnier (instrument pour remuer les braises) et les pinces. Certains modèles sont dotés d’un soufflet. Le soufflet est d’ailleurs bien utile pour attiser le feu ! Pour cela, on peut aussi utiliser un « bouffadou » ; un long tube de bois dans lequel il faut souffler.

Les serviteurs, on en trouve à tous les prix et dans tous les styles. Ils peuvent être plutôt rustiques comme très contemporains. À placer à portée de main, donc à proximité du poêle à bois ou de l’insert, cet accessoire s’impose comme un véritable objet de décoration. 

Les solutions de rangement pour le bois

Que vous utilisiez des bûches ou des granulés, vous allez avoir besoin d’un lieu de stockage. Inutile de vous dire, qu’un stère de bois n’est pas le bienvenu dans une maison. La réserve de granulés non plus ! Toutefois, il vous faudra toujours une réserve sous la main ! 

Le panier à bûches (ou sac à bûches, charriot…) permet alors de transporter, mais aussi de garder des bûches à proximité du foyer. Le choix ne doit pas être uniquement motivé par le style. Transporter des bûches, c’est lourd ! Aussi, si votre insert ou votre poêle à bois est éloigné de la zone de stockage (garage, jardin…), il est recommandé de privilégier les modèles à roulettes. Libre à vous ensuite, de conserver les bûches dans le panier ou de les ranger dans un porte-bûches, ou dans un espace dédié. Par exemple : entre deux cloisons de murs, sous une banquette… 

Attention, la réalité n’est pas toujours celle des magazines… N’espérez pas obtenir un résultat impeccable ! Bien que plus ou moins calibrées, les bûches sont irrégulières.

Pour les granulés, c’est un réservoir qu’il vous faut. Vous utiliserez une pelle, de préférence anti-poussière, pour un chargement propre. Le but est aussi d’éviter l’encrassement de l’appareil.

En matière de solutions de rangement, les fabricants ont vraiment le bon goût. De quoi se faire plaisir avec des accessoires esthétiques !

Bon à savoir : les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone

Depuis mars 2015, les détecteurs de fumée, - officiellement appelés « détecteur avertisseur autonome de fumée » (DAAF) -, sont obligatoires dans les logements d’habitation : résidences principales ou secondaires, immeubles collectifs ou maisons particulières quel que soit le mode de chauffage.

Les détecteurs de fumée sont destinés à alerter les occupants en cas de déclenchement incendie, notamment la nuit. Il ne faut pas les confondre avec les détecteurs de monoxyde de carbone qui donnent l’alerte lorsqu’un appareil à combustion type poêle à bois ou insert, refoule ce gaz incolore et inodore. Bien qu’il existe des détecteurs double fonction, l’usage de deux détecteurs différents est davantage recommandé ; l’un devant être à proximité de l’appareil à combustion et l’autre, plutôt à proximité des chambres.

Les chenets

Les chenets permettent de soutenir les bûches à l’intérieur de la cheminée. La plupart des appareils en sont dotés. En effet, leur rôle est d’éviter que le feu ne s’étouffe. En avoir s’avère alors plutôt pratique.

Les chenets sont vendus par paire.

Les accessoires de nettoyage

Aujourd’hui, l’entretien des poêles à bois, des inserts et des cheminées est beaucoup moins contraignant. De nombreux modèles sont effectivement proposés, munis d’un vitrage auto-nettoyant. Grâce à un traitement chimique, les vitres sont alors moins recouvertes de noir de fumée et de suie.

Cependant, l’entretien « zéro » n’existe pas. Outre la pelle et la balayette que vous allez utiliser presque quotidiennement pour nettoyer autour du foyer, et le bac à cendres qu’il faudra régulièrement vider, il sera aussi nécessaire de temps en temps, de nettoyer les cendres à l’intérieur de l’appareil. 

Le plus simple pour cela, c’est l’aspirateur ! Le mieux étant d’utiliser un aspirateur à cendres. Toutefois, vous devez être vigilants car les cendres restent chaudes très longtemps. Notez que certains modèles sont spécifiquement prévus pour aspirer les cendres chaudes.

Bon shopping !