Rituel originaire de Finlande, le sauna est un pur moment de bien-être. Dans cette pièce chauffée à haute température, les pores de la peau se dilatent et le corps secrète alors naturellement des endorphines qui aident à la relaxation. L’alternance entre le chaud et le froid, - jusqu’à 3 séances de 10/15 minutes -, a pour action de revitaliser et purifier le corps. Pour en profiter aussi à la maison, il est tout à fait possible de faire installer un sauna chez soi. On vous dit tout…

Le sauna, qui signifie « bain finnois », est donc une « pièce » où l’on peut prendre un bain de chaleur sèche et dans laquelle, la température atteint 70 à 90°C. Habituellement, on en profite surtout après une bonne séance de sport dans les salles ou les clubs, dans les piscines quand elles sont équipées ou dans les instituts avec spa. Et si, comme un finlandais sur cinq, vous possédiez un sauna chez vous ?

Un sauna dans sa salle de bains ou dans son jardin, oui c’est possible !

L’installation d’un sauna à domicile est donc aussi bien adaptée à l’intérieur qu’à l’extérieur. À l’extérieur, il ressemble plutôt à un chalet en bois et, grâce aux différents modèles et styles, s’intègre assez bien avec son environnement. De lourds travaux sont toutefois nécessaires à ce type d’installation (fondations, raccordement, etc.). Une déclaration en mairie est nécessaire et, au-delà de 20 m², il vous faudra même déposer un permis de construire.

En intérieur, le sauna est généralement de plus petite taille. On parle d’ailleurs de cabines de sauna, elles sont plutôt esthétiques et se marient très bien avec les ambiances déco de nos maisons. Les cabines sont plus confortables d’utilisation, surtout l’hiver lorsque vous apprécierez vous faire une bonne séance sans avoir besoin de mettre un orteil dehors par 0°C. Pouvant être installée n’importe où dans la maison même si la salle de bains reste la pièce qui se prête le mieux à l’accueil d’une cabine de sauna…ne serait-ce que pour des raisons évidentes : se trouver à proximité d’une pièce d’eau pour le rituel du traditionnel bain froid ou de la douche froide dont l’action permettra de resserrer les tissus de la peau.

Les différents types de sauna

Le sauna en kit

De 1 à 5 places, le sauna en kit existe. À monter soi-même, il s’agit d’une cabine préfabriquée avec des panneaux (en lambris généralement, isolés), et standardisée. La solution convient très bien aux petits espaces. De plus : vous n’aurez pas besoin de réaliser de travaux d’aménagement puisqu’il suffit de la poser au sol. Pratique ! Démontable en plus, donc transportable…

Le sauna classique ou traditionnel

Appelé aussi sauna finlandais, il s’agit du sauna traditionnel dans une cabane en bois, - souvent en épicéa ou en pin -, équipé d’au moins un banc et d’un poêle avec des pierres volcaniques sur lesquels il faudra verser de l’eau pour dégager de la vapeur. Le poêle peut être électrique, au gaz ou au feu de bois. On atteint avec ce type de modèle de très hautes températures. Les fabricants vous proposent des modèles standardisés avec de jolies possibilités pour les rendre à votre goût. Les cabines existant en plusieurs dimensions, on prévoit 1 m² par personne.

La douche sauna

Ce type de sauna intègre une douche à l’intérieur et pourra même vous offrir les plaisirs d’un hammam grâce à un poêle spécialement conçu pour les deux chaleurs. Au quotidien, c’est une douche comme une autre.

Le sauna à infrarouge

Beaucoup plus économique, le sauna à infrarouge, - originaire du Japon -, est le dernier né en la matière. Il a l’avantage de produire les mêmes effets pour les mêmes bienfaits, que le sauna classique à partir d’une chaleur comprise entre 40 et 60°C. Pour les personnes qui ne supportent pas les températures extrêmes, c’est vraiment la solution idéale. Face au sauna traditionnel, le sauna infrarouge présente aussi l’avantage, de chauffer plus rapidement. Une cabine infrarouge bien conçue diffuse sa chaleur uniformément.

Aujourd’hui, il est tout à fait possible donc d’installer un sauna chez soi, et ce, en faisant également la mise en œuvre, notamment d’un sauna infrarouge par un simple assemble de panneaux en kit.

Bon à savoir

Attention, une bonne ventilation est indispensable pour éviter l’apparition de moisissures dans les saunas en bois. Pensez donc toujours à laisser la porte ouverte lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Par ailleurs, côté entretien et hygiène, on vous conseille (après refroidissement bien sûr) de nettoyer les bancs, parois et sol après chaque usage.

Combien ça coûte de faire installer un sauna ?

Sans surprise, le prix d’un sauna peut varier du simple au double selon le modèle, les dimensions (vous êtes plutôt sauna pour 2 ou pour toute la famille ?), le système de chauffage (poêle au bois, gaz ou poêle électrique) et les matériaux choisis.

- Jusqu’à 4000 € pour un sauna en kit ;

- Environ 2500 € pour un sauna classique ou à infrarouge ;

- De 3000 € à 8000 € pour un sauna douche ;

- À partir de 4000 € et jusqu’à 15 000 € pour un sauna d’extérieur.

Le saviez-vous ?

Pratiqué juste avant de se coucher, le sauna aide à mieux dormir.